Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nouvelle source d'émerveillement

Publié le par tytothomas

Porquerolles-sous-l-eau 3155.1

Anemonia sulcata/viridis

 

Retour à Porquerolles, mais avec masque et tuba cette fois ci, et ma dernière petite acquisition, une housse aquapack, qui me permet d'emmener mon ancien appareil photo, mon 450D, jusqu'à 6 mètres sous l'eau. Et comme il y a eu du changement récemment, j'ai le temps de plonger...  Eh oui, mon contrat à Naturalia-Environnement s'est terminé vendredi dernier, donc chômage le temps de trouver autre chose, et comme je garde encore l'appart pendant un mois... vacances !

Première semaine de chômage donc qui commence très bien, samedi entre amis, dimanche en famille et plongée dans l'étang de Thau à la recherche des hippocampes (juste des syngnathes pour l'instant, j'y retourne bientôt pour vous faire un article ;-) ), mardi plongée avec masque et tuba à Porquerolles, hier un petit pot de départ et aujourd'hui j'ai été baguer des Effraies des clochers , puis dimanche baptême de plongée avec les bouteilles à 6 mètres... Bref, programme chargé mais naturaliste ! Il manquerait juste une demoiselle avec qui faire tout ça^^.

 

Donc voici quelques photos prises dans le magnifique Parc National de Port-Cros !

Porquerolles-sous-l-eau 2258.1

Petite crique sympathique, eau turquoise, et pas plus de 10 personnes sur la plage,

Porquerolles-sous-l-eau 2257.1

voici mon voisin le plus bruyant, le Goéland leucophée - Larus michaellis.

Porquerolles-sous-l-eau 3077.1

Porquerolles-sous-l-eau 3001.1

Allez c'est parti on met la tête sous l'eau, un vrai plaisir, soleil, plage et poissons multicolores, et même pas besoin de quitter notre beau pays pour ça, c'est là tout près, chez nous ! Content de pouvoir partager ça avec vous tous. Au passage depuis 5 ans qu'existe ce blog vous êtes maintenant 45 abonnés :-) Merci !

Porquerolles-sous-l-eau 2920.1

A peine sous l'eau, quelques 25 à 50 centimètres d'eau et le spectacle est déjà là, en commençant par des anémones, probablement Anemonia sulcata/viridis.

Porquerolles-sous-l-eau 3135.1Bien cachés sous les coquilles, des bernard l'hermite, partout, mais je ne peux pas encore vous dire de quelle espèce, je découvre tout juste tout ce qui se cache sous l'eau. D'ailleurs s'il y a une erreur dans les identifications n'hésitez pas !

Porquerolles-sous-l-eau 3063.1Étoile de mer rouge de Méditerranée, Echinaster sepositus, une pure merveille !

Porquerolles-sous-l-eau-3067.1.jpgPorquerolles-sous-l-eau 3292.1Oursin noir - Arbacia lixula

Et puis à peine plus profond, les voilà enfin, si vous vous souvenez du dernier article, les herbiers de Posidonie, l'écosystème le plus riche au monde, bien de chez nous, en France.

Porquerolles-sous-l-eau 2979.1Posidonie - Posidonia oceanica

Porquerolles-sous-l-eau 3014.1

Quelques premiers petits herbiers, et partout des poissons avec par exemple des Girelles communes - Coris julis.

Porquerolles-sous-l-eau 3121.1Porquerolles-sous-l-eau 2940.1

Porquerolles-sous-l-eau 3081.1Porquerolles-sous-l-eau 2942.1Porquerolles-sous-l-eau 3096.1


Porquerolles-sous-l-eau 3099.1

Sar à tête noire - Diplodus vulgaris


Porquerolles-sous-l-eau 3085.1

Rouget barbet ?- Parupeneus cinnabarinus


Porquerolles-sous-l-eau 3115.1

Oblade - Oblada melanura

Porquerolles-sous-l-eau 3116.1Porquerolles-sous-l-eau 3117.1

Porquerolles-sous-l-eau 3017

Mulet sp (labeon ?) - Oedalechilus (labeo ?)

Porquerolles-sous-l-eau 3087.1Et puis les eaux turquoises deviennent plus sombres, un bleu marine magnifique, j'ai l'impression de voler, les herbiers sont de plus en plus beaux, de plus en plus gros..

Porquerolles-sous-l-eau 2969.1Porquerolles-sous-l-eau 3025.1

Par endroits le fond reste blanc, sans Posidonie, le bleu marine profond laisse alors place à du bleu turquoise lumineux.

Porquerolles-sous-l-eau 3302.1et puis une forme au loin qui attire l'attention des poissons, comme un petit champignon qui se déplace gracieusement au gré des courants...

Porquerolles-sous-l-eau 3048.1

une méduse du genre Pelagia, puis d'autres, de plus en plus, le courant les ramène vers moi.

Porquerolles-sous-l-eau 3054.1 C'est comme envoûtant, je fais attention à ne pas être trop près, ses longs filaments pourraient me causer des brulures si je les touchais, et ils ne sont pas faciles à voir, mais c'est si beau que je ne peux m'empêcher d'aller voir de plus près... et puis j'avoue qu'à ce moment là j'ai pensé à vous et j'ai voulu m'approcher pour faire des photos..

Porquerolles-sous-l-eau 3194.1Porquerolles-sous-l-eau 3195.1Porquerolles-sous-l-eau 3203.1

Certains ne partagent peut-être pas mon avis, cette s******** qui nous empêche de nous baigner, qui pose des problèmes à l'économie du tourisme et qu'il faudrait réguler... mais les pullulations n'apparaissent que tous les 12 ans dans un environnement non perturbé... j'ai bien précisé dans un environnement non perturbé. Depuis l'an 2000, ces pullulations apparaissent tous les ans. Certains avancent l'hypothèse du réchauffement climatique mais il y a d'autres explications.

Et d'ailleurs c'est en comprenant cela qu'on peut faire énormément d'économie. Imaginez un peu le prix que coûte la régulation : des bateaux équipés de filets pour les pêcher, des lieux de stockage et d'équarrissage, des filets de protection pour les côtes, la main d'oeuvre... et tout cela coûterait des centaines de milliers d'euros, si ce n'est plus, et il faudrait recommencer tous les ans...

Pour ne pas dépenser ces sommes astronomiques, il faut trouver le moyen non pas de lutter contre, mais d'éviter les pullulations...en cherchant la base du problème.

Quels sont ses prédateurs ? à l'état d'oeuf et de larves, elles font partie du plancton. Elles sont donc la proie de nombreux poissons. A l'état adulte, elles sont consommées par les tortues par exemple.

Sauf que c'est là que l'on a tout bouleversé... les prédateurs des larves sont victimes de la surpêche, diminuer les quotas diminuerait légèrement le revenu d'un secteur, diminuerait aussi le nombre de postes peut-être, mais pourrait engendrer de grosses économies dans la santé et le tourisme. De même, c'est là qu'il est intéressant de protéger les tortues bien souvent victimes des filets dérivants, des hélices des moteurs de bateaux et surtout, victimes des sacs plastiques que nous jetons dans la mer. Elles les confondent justement avec ces méduses et finissent étouffées. Si on arrive par de petits efforts à protéger ces espèces d'apparences inutiles, peut-être qu'on évitera ces petits désagréments de l'été, qu'on pourra se baigner sans crainte d'une pullulation, en regardant juste avec curiosité quelques méduses qui passent par là dans un lent ballet fascinant. Et puis pour notre beau pays qui vit en partie du tourisme, ça pourrait attirer beaucoup de monde sans crainte de brûlures.Porquerolles-sous-l-eau 3280.1Porquerolles-sous-l-eau 3276.1Allez je vous laisse pour cette fois-ci, j'ai beaucoup de choses à publier et maintenant j'ai un peu plus de temps libre alors j'essaie de m'y remettre. Dimanche baptême de plongée, avec les bouteilles jusqu'à 6 mètres de profondeur, puis le dimanche 14 juillet je pars voir les dauphins en Méditerranée avant de partir 5 jours en Corse pour un radiopistage de Noctule de Leisler.... beaucoup d'autres choses de prévues également.

Merci Eric pour les identifications de poissons !

 

à bientôt !

Commenter cet article

Déposer une annonce 10/07/2013 11:08

Bonjour. Vos photos sont magnifiques, il est difficile d'en faire d'aussi belle en général à cause de la visi, des mouvements des poissons et des vagues. J'ai également pratiqué la photo
sous-marine, mais avec un appareil de moins bonne qualité, du coup, des photos moins belle que les votre. Merci de nous faire partager ces superbes vues sous marines.

did 08/07/2013 07:33

Superbe article, photos magnifiques.....
Bonnes vacances avec un programme qui semble chargé mais très intéressant, on attend les futurs articles avec impatience