Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le plus bel oiseau du monde

Publié le par tytothomas

En d'autres termes, quand Tyto Thomas rencontre Tyto alba.

 

1

 

Le ton est donné, voici l'oiseau qui porte un coeur sur son visage et qui fait battre le mien, l'effraie des clochers.

 

Déjà 19 ans qu'elle est rentrée dans ma tête, un jour de juillet 1992 où je l'ai vue dans une grange. A bientôt 22 ans ça représente beaucoup.

 

Ce superbe rapace nocturne vit près de l'Homme, niche dans nos greniers, granges ou clochers. Longtemps craint en raison de sa silhouette fantomatique lorsqu'elle vole sans le moindre bruit dans la nuit noire, ainsi que de son cri strident, elle est aujourd'hui menacée par le trafic routier et l'empoisonnement.
Qui n'a jamais vu ses ailes joncher le bord d'une route ? trop intelligente, elle sait que la chaleur de la route attire des insectes et que ces insectes attirent des micro-mammifères, ses proies. Elle chasse donc préférentiellement au bord des routes et rencontre ainsi des voitures. Les insecticides, mort au rat et autres produits nocifs s'accumulent dans ses graisses et finissent par la tuer, elle, l'auxiliaire rêvée des agriculteurs qui prélève des quantités considérables de rongeurs.

 

On a parfois la chance de l'observer passer dans nos phares ou sur le bord d'une route.

Ce soir, en rentrant d'Arbas en direction du gite où je dors, 12 kilomètres plus loin, je rencontre une chouette hulotte (Strix aluco). A peine une minute plus tard, c'est une chevêche d'Athéna (Athene noctua) qui s'envole de la route où elle mangeait quelques insectes. Je décide alors de ralonger un peu le chemin, espérant voir d'autres espèces. C'est au tour de l'effraie de croiser mon chemin, elle est posée sur un arbre au bord de la route. Je m'approche lentement, coupe la musique, ouvre ma fenêtre et sors l'appareil photo... trop tard elle s'envole. 3 espèces de rapaces nocturnes en moins de 5 minutes, c'est rare. Je continue alors me demandant ce que je vais encore voir. Un hibou moyen-duc (Asio otus) ? non quand même pas, j'ai déjà eu assez de chance... eh bien si, bingo, j'aurais vu un quatrième rapace nocturne en moins de 10 minutes. Mon coeur bat vite, très vite.

Ces jours-ci j'ai de la chance, hier soir déjà 8 cigognes noires (Ciconia nigra) en migration se sont posées relativement près de moi, après les guêpiers d'Europe (Merops apiaster) ce matin, l'écrevisse à patte blanche (Austropotamobius pallipes) enfin trouvée sur Arbas aujourd'hui, tout comme l'orvet fragile (Anguis fragilis), après la chauve souris qui chasse au bord de la route au soleil vers 20h30... je m'attends à tout.

Je recroise une chevêche puis une effraie sur un piquet de cloture. Je ralentis, continue à rouler et la revois 100 mètres plus loin sur la route, tentant de s'attaquer à un jeune hérisson d'Europe (Erinaceus europaeus). Elle s'envole et se pose dans l'arbre juste en face de moi, à moins de 10 mètres, au dessus de la route. Elle regarde le hérisson repartir tranquillement, me regarde un peu. Aussitôt je baisse mes phares pour limiter le dérangement. Puis, lentement, le plus silencieusement possible, je mets le frein à main, coupe le contact et sors la tête par la fenêtre pour faire quelques photos. Elle me regarde puis m'ignore.

 

2

 

C'est une espèces très caractéristique, facile à reconnaître à sa couleur blanche qui lui vaut d'ailleurs le surnom de Dame Blanche et à son disque fascial en forme de coeur. Celui ci lui sert de parabole, il capte les sons et les redirige vers les oreilles, situées asymétriquement sur sa face. Cela lui permettra de localiser sa proie uniquement à l'ouïe dans le noir total. Elle fondra ensuite dessus sans le moindre bruit, grâce à une petite particularité de la première rémige (=grande plume de l'aile) qui est recouverte de petites dents qui fendent l'air, créant ainsi des micro-turbulences sous l'aile, amortissant les sons.

3

 

Sûrement une jeune, elle s'émerveille de tout ce qui l'entoure, faisant des cercles avec sa tête. Je continue à la photographier, elle m'ignore complétement.

 

4

 

Elle se lisse maintenant les plumes devant moi, juste devant moi, m'offrant un spectacle magnifique.

 

5

 

Quelle grâce, quelle délicatesse, elle ferme les yeux pour se lisser les plumes. L'oiseau blanc et or m'offre quelques instants. Mon coeur bat de plus en plus vite, quelques larmes de joie font leur apparition et resteront avec moi quelques heures.

 

6

6.1.jpg

 

Elle sautille ensuite de branche en branche, puis me regarde à nouveau. Au moindre bruit au sol elle se fige, écoute, cherche du regard.

 

7

 

Elle finit par entendre un bruit un peu plus loin et s'envole pour se reposer dans un autre arbre non loin de là, où je la laisserai. Je redémarre 15 minutes après m'être arrêté avec un sourire jusqu'aux oreilles, probablement ma plus belle observation de cette espèce. Je la remercie comme à mon habitude même si elle ne me comprend surement pas.

 

Je roule pendant 500 mètres, m'arrête les larmes aux yeux et me mets à rigoler tout seul... ça peut paraître bizarre mais quand on est passionné on reste émerveillé par une espèce plus que toutes les autres.

 

Je rentre donc au gite, recroisant 2 autres chevêches.

 

Si je continue à avoir de la chance comme ça toute la semaine

le week-end qui arrive risque d'être inoubliable et riche de photos,

entre Narbonne et Gruissan, haut lieu de migration,

sur les traces de la pie-grièche à poitrine rose, entre autre^^.

 

D'ici là le Pays de l'Ours me réservera sûrement d'autres surprises.

 

 

à très bientôt pour un article sur le guêpier d'Europe, que j'irai encore voir demain matin

Commenter cet article

Jean-Luc 24/10/2011 11:34


Bonjour, je suis arrivé sutr ton blog depuis FB, un bel oiseau, mais pas facile, et la nuit il faut pouvoir l'approcher et utiliser un bon flash, bravo pour ces belles photos d'un oiseau fascinant.
Bonne journée. Amitiés


did-photo 12/08/2011 20:50


Superbes photos..... et superbe blog animalier. Très agréable à visiter


tytothomas 16/08/2011 15:00



Merci beaucoup !



Claude 11/08/2011 10:42


Absolument magnifique ! merci pour ce partage :-)