Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Mayenne en fleurs

Publié le par tytothomas

30.jpg

Petite semaine en Mayenne (53) pour cartographier des haies et arbres. Pas le temps de faire des séances photos avec affût donc aucun oiseau ou mammifère mais les fleurs ça va vite et ça faisait longtemps que je n'avais pas fait un article sur de la bota alors même si je ne suis pas spécialiste voici une petite sélection.

Superbe bocage de têtards centenaires, un léger mais beau relief, des petits ruisseaux, des petits bois, des pelouses vertes et partout sur les bords de routes des fleurs sauvages.

1 (8)

Commençons par celles qui tapissent les sous bois, les Jacinthes sauvages ou Jacinthes des bois - Hyacinthoides non-scripta.

1 (9)

Quelques violettes (si un botaniste passe par là, je n'ai pas de bouquin avec moi juste mes souvenirs et Tela botanica... Viola riviana, Viola hirta ou Viola reichenbachiana ?) au milieu des Primevères communes ou Primevères acaules - Primula vulgaris.

1 (2)

Allez une deuxième primevère, la Primevère officinale, ou Coucou - Primula veris.

1 (1)

Une dernière primevère si je ne me trompe pas, la Primevère des bois ou Primevère élancée - Primula elatior.

1 (10)

Primevères communes ou Primevères acaules - Primula vulgaris.

1 (11)

Le Géranium herbe à robert - Geranium robertianum.

1 (12)

1 (13)

1 (15)

La très célébre Paquerette - Bellis perennis

1 (21)

Puis le tout aussi connu Pissenlit - Taraxacum officinale, lui aussi en fleur...

1 (18)

...et en graines.

1 (19)

1 (20)

La Stellaire holostée - Stelaria holostea

1 (23)

Le Merisier - Prunus avium, un cerisier sauvage.

1 (24)

1 (3)

1 (4)

L'Orchis mâle - Orchis mascula et ses feuilles tachetées.

1 (5)

1 (6)

1 (7)

Oui c'est vrai ce n'est pas une fleur, mais c'est aussi de la biodiversité bien que domestique...

1 (22)

Partout des troupeaux de vaches entretiennent ce superbe paysage entièrement modelé par l'Homme et toujours ces superbes haies de têtards qui délimitent les parcelles.

1 (25)

Mais certains ne pensent pas comme nous... c'est triste... et contrairement à ce qu'ils ont du penser en coupant ces arbres ça leur fait perdre de la productivité. Les haies coupent le vent ce qui limite l'érosion et permet de conserver une bonne humidité dans l'air en plus d'apporter de la matière organique au sol par leurs feuilles mortes... Au final juste en dessous de l'arbre ça pousse un peu mieux mais quelques mètres plus loin et sur des dizaines de mètres ça pousse beaucoup moins bien.

Bref, en coupant un arbre têtard, en plus de détruire du patrimoîne, de l'habitat de nombreuses espèces, un élément majeur du paysage, une source de bois de chauffage... on perd de l'argent !

1 (16)

Heureusement parfois même après le feu la nature trouve son chemin, comme ce vieux chataîgner têtard qui repousse encore et toujours !

1 (17)


Précautions nécessaires :

Comme vous le savez la semaine dernière je cherchais des amphibiens en Alsace, ce week-end je cherchais la loutre en Charente-Maritime et maintenant je suis en Mayenne. Rien de pire pour transporter graines, champignons ou maladies. Il est important dans de pareilles circonstances de bien vérifier qu'il n'y a pas de graines de plantes invasives plantées dans les chaussures de randonnée, ce qui arrive très souvent.

Plus important encore, il est indispensable après des prospections amphibiens de passer du produit désinfectant sur les bottes, le Virkon ®, afin de ne pas transporter la chytridiomycose, cette maladie qui décime complétement les populations de nos amphibiens, faisant disparaître jusqu'à 100% des individus de certaines populations...

Plus d'infos là !

 

à bientôt !

Commenter cet article