Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La diane

Publié le par tytothomas

La-diane 4696.1

Diane - Zerynthia polyxena


Bonjour, voici quelques photos d'avril 2013. Une belle rencontre avec la diane, un papillon que j'ai longtemps rêvé de voir. Evidemment, quand on est petit et qu'on regarde un livre sur nos espèces françaises, on passe du temps à regarder les photos de machaon, de flambé et d'apollon. Au milieu de toutes ces pages, un papillon coloré, au dessin très fin, aux motifs variés. En regardant bien on s'aperçoit qu'il ne vit qu'en milieu méditerranéen, dans le sud-est de la France et qu'il est rare. Il est  classé dans la catégorie vulnérable par l'UICN, inscrit en Annexe IV de la Directive Habitat et protégé par la Loi en France.

 

Il est rare de façon générale, mais pas dans les zones où il est encore présent, sa rareté est due au fait que les populations sont localisées. 

La-diane 4686.1

Les quelques mois passés dans le sud-est de la France m'ont permis de l'observer à plusieur reprises puisque bien que travaillant principalement sur l'herpétologie, il m'arrivait de chercher certaines espèces patrimoniales des autres taxa, comme les lépidoptères.

La-diane 7296.1

Aristoloche - Aristolochia rotunda

 

Ce papillon est, comme souvent dans ce groupe, inféodé à une plante, c'est-à-dire que sa chenille ne peut se développer que sur une espèce ou un genre. Pour la diane, la plante hôte c'est l'aristoloche (ci-dessus et ci-dessous), principalement Aristolochia rotunda, mais parfois A. pallida, A. pistolochia  et A. clematitis.

La-diane 7298.1

On peut donc détecter la présence de ce papillon sans observer d'imago (adulte), simplement en observant la plante. Il arrive ainsi de trouver des oeufs ou des chenilles.

La-diane 4729.1

La-diane 4735.1

La-diane 4681.1

à bientôt !

Commenter cet article

Jérôme Agras 25/02/2014 11:12

Bonjour, magnifique blog ! Je viens de parcourir les 25 articles présents, je suis impressionné par la polyvalence des connaissances (à cet âge-là !) ainsi que par la qualité et le gros plan des
photos ! Au vu de votre activité passionnée, on comprend toutefois que ces photos ne sont pas le fruit de hasard mais le résultat d'une démarche active et de nombreuses heures dans la nature.
Bravo pour la Diane, je ne l'ai jamais vue mais originaire de Provence nous connaissions des localités à Proserpine, effectivement cantonnées à sa plante hôte.
Bonne continuation !

tytothomas 25/02/2014 20:16



Merci beaucoup pour tous ces compliments. Je vous rassure, même si je connaissais déjà suffisamment ces différentes espèces pour avoir l'occasion de les trouver, je fais quand même quelques
recherches avant de rédiger un article pour ne pas dire d'erreurs (surtout que j'ai maintenant 65 inscrits à ma newsletter), ça me permet aussi d'approfondir mes connaissances. Je m'intéresse à
tout sur la nature depuis tout petit ça aide ;).
Si vous voulez reçevoir un mail à chaque nouvel article vous pouvez vous inscrire à la newsletter ;)


au plaisir,