Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Camargue

Publié le par tytothomas

Voici un petit compte-rendu d'une belle journée d'ornithologie passée en Camargue.

Départ de Montpellier à 5h30 pour être sûr d'arriver avant le lever du soleil ! réussi !

 

1


Quelques rencontres sur la route, un renard, un sanglier, puis on commence à voir les célèbres taureaux camarguais dans les prairies humides traversées par la route.

 

2

 

Puis nous observons de très nombreux flamants roses (Phoenicopterus roseus), oiseau classé "en danger" par l'UICN en France. Nous apercevons des jeunes qui n'ont pas encore la coloration rose et des adultes.

Voici donc tout d'abord des jeunes :


8

30

9

7

5

6

4

26

28

Voici ensuite les adultes :

12

13

14

22

23

24

25

31

7

 

 

Mais les flamants roses ne sont pas les seuls oiseaux que l'on peut observer en Camargue, sur une journée nous observerons de très nombreuses espèces : busards des roseaux, balbuzards pécheurs, sternes caspiennes, grandes aigrettes, aigrettes garzettes, hérons cendrés, spatules blanches, la première grue cendrée de la saison en Camargue, canards colverts, canards pilets... bécasseaux variables, bécasseaux cocorli, bécasseaux de temminck...

 

Une autre espèce observée est le bécasseau rousset, Tryngites subruficollis (photo ci-dessous). Cette espèce nord-américaine, très rare en Europe, ne connait pas l'Homme et n'en a donc pas peur. C'est un vrai plaisir de l'observer de très près.

 

18

21

 

Ci dessous, le petit gravelot (Charadrius dubius). Nous aurons également la chance d'observer de près le gravelot à collier interrompu.

29

 

Un de nos plus beaux oiseaux en France était également au rendez- vous, c'est l'avocette élégante (Recurvirostra avosetta).

32

 

Dans un observatoire ornithologique, alors que nous nous émerveillions devant deux jeunes grèbes castagneux s'entrainant à voler et une femelle de martin-pêcheur d'Europe, nos discussions furent interrompues par des cris stridents : des chiroptères (Murin de daubenton - Myotis daubentoni) s'étaient abrités entre les planches.

 

33

 

Voici enfin un mammifère que l'on retrouve malheureusement partout, le ragondin (Myocastor coypus).


35

 

Pour bien finir la journée, nous avons continué notre périple jusque dans la plaine de la Crau jusqu'au coucher du soleil.

37

 

Peu d'observations en raison de l'heure tardive mais tout de même une pie-grièche méridionale, des traquets motteux, tariers pâtres, cochevis huppés. Petite déception en voyant un superbe ruisseau complètement envahi par la jussie, même là, dans cette grande étendue sèche.

Côté herpétologie, une mue de lézard ocellé me confirme sa présence dans ce milieu.

 

38

 

Superbe journée, bien remplie d'observations

Merci au guide !

 

Ce week-end je repars chercher les ours dans les Pyrénées,

croisons les doigts !

 

à bientôt

Commenter cet article

did 21/10/2011 10:20


Belle balade ornithologique au travers de cet article
Merci pour le partage et bonne chance pour le week-end....on attend des photos d'ours avec impatience