Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Hyper-activité

Publié le par tytothomas

Ayant la voiture depuis peu je peux profiter au maximum des opportunités de sorties naturalistes.

 

En plus des inventaires dans le cadre de mon stage, des suivis d'ours, des mes affuts, voici que se multiplient les occasions de participer à plusieurs suivis.

Ainsi, les week-ends, se succèdent les radiopistages, comptages et prospections :

- radiopistage Pie-grièche écorcheur dans les Causses de l'Aveyron

- comptages de Vespertillion de Beschtein dans le Gers

- radiopistage Minioptère de Schreibers sur la tracé de la LGV vers Agen

- sortie avec l'Association Botanique Gersoise suivie d'une prospection rhopalocères avec David Demerges

 

Eté très chargé mais vraiment intéressant ! ça passe trop vite !!!

 

Voici un petit extrait en photos du radiopistage de pie-grièche écorcheur (Lanius collurio).

 

Tout d'abord une photo de mâle de pie-grièche écorcheur, même si elle n'a pas été prise là bas.

1-copie-22.jpg

4 individus, des mâles, ont été équipés d'émetteurs et suivis pendant une semaine. La technique est la même que pour les chauves-souris, la triangulation. 3 personnes ont chacune une antenne et relèvent la direction dans laquelle se trouve la pie-grièche recherchée ainsi que leur position GPS. En recoupant ces 3 directions, on trouve l'endroit exact ou approximatif selon les cas où se trouve l'oiseau.

 

Voici maintenant le milieu où nous avons fait le suivi, superbe paysage minéral de petits canyons où poussent les mousses, lichens, certaines poacées et quelques chênes.

3-copie-10.jpg

4-copie-7.jpg

5-copie-4.jpg

 

Un vrai régal malgré la chaleur, toujours dans une bonne ambiance, toujours en bonne compagnie, où j'ai pu rencontrer des vipères aspic (Vipera aspis), lézards verts (Lacerta bilineata) et revoir enfin le lézard ocellé (Timon lepidus) dans un milieu en apparence totalement différent de celui que je connaissais.

 

1-copie-21.jpg

2-copie-13.jpg

 

Cependant, à y regarder de plus près, on peut voir certaines similitudes entre le milieu fréquenté ici par le lézard ocellé et celui sur lequel j'ai travaillé, les dunes atlantiques.

On le voit bien sur la photo ci-dessous, les dunes de sable sont remplacées par des sablines de petits cailloux rouges mais sont couverts de mousses et de lichens comme la dune grise. Au milieu poussent par endroits et avec beaucoup de mal quelques arbres. Ici les chênes malformés rappellent vraiment les pins allomorphosés. C'est au pied de ses arbres que vit le lézard ocellé.

 

aveyronLO.jpg

 

à très vite, d'autres articles sont en préparation^^

Commenter cet article

recofge 20/07/2011 09:15


Excellent!

Je crois reconnaître les rougiers de Camarès non? Il y a aussi du Lézard catalan (d'ailleurs, c'est la seule chose qu'on ait vu).


tytothomas 20/07/2011 10:28



oui, c'était là, si j'avais su j'aurais fouillé plus pour le catalan... faudra y retourner alors :-)