Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Herpéto Corse

Publié le par tytothomas

Herpeto-Corse 5824.1

Crapaud vert - Bufo viridis

 

Ce qui est bien en Corse, c'est que niveau herpéto, on découvre presque tout, puisque la plupart des espèces sont endémiques. Bien que très pris par le radiopistage lors de mon petit passage, je me suis réservé la dernière journée pour aller découvrir ces beaux reptiles et amphibiens.

Cette première série de photos du crapaud vert a été réalisée pendant le radiopistage, il traversait la route. Toujours un plaisir de voir cette espèce que j'avais déjà eu la chance d'observer en Alsace en 2012 et en Roumanie en 2009. En France, on ne le retrouve d'ailleurs que sur ces deux localités, l'Alsace et la Corse.

Herpeto-Corse 5825.1Herpeto-Corse 5826.1Herpeto-Corse 5828.1Herpeto-Corse 5835.1

A partir de là, c'est tout sur une journée, et quelle journée, incroyable ! De la chance comme toujours, des souvenirs de ce qu'on m'a appris et pour la fin de journée un bon renseignement de Manon (merci).

Herpeto-Corse 6311.1Pour commencer, le lézard tyrrhénien - Podarcis tiliguerta, un endémique de Corse et de Sardaigne. Il est aussi courant là bas que le lézard des murailles ailleurs en France, il y en a partout sauf en haute altitude et sur le littoral où on trouve le lézard des ruines. C'est un lézard de taille moyenne, proche de celle du Lézard des murailles, d'environ 20 centimètres pour les plus gros. La coloration est très très variable, même au sein d'une même population. Les couleurs peuvent varier en passant par le bleu ou le vert comme la plupart des individus que j'ai observés. Le caractère le plus caractéristique est la présence des trois lignes dorsales noires que l'on voit bien ci-dessus. Il en existe 8 populations, dont le statut de sous-espèce est encore contesté.

Herpeto-Corse 5771.1Herpeto-Corse 5764.1Herpeto-Corse 5702.1Herpeto-Corse 5980.1

Il est protégé au niveau national et inscrit à l'Annexe IV de la Directive Habitat.Herpeto-Corse 6301.1Herpeto-Corse 6312.1Herpeto-Corse 6314.1

Ci-dessus, c'est encore la même espèce, bien qu'il m'ait fait hésiter sur ses couleurs, mais comme je l'ai dit précédemment, les couleurs varient considérablement chez cette espèce.

Herpeto-Corse 6484.1

Ensuite je suis les venturons corses - Carduelis corsicana qui montent en haut d'un col. J'observe alors de gros rochers en haut de la montagne, où plus un arbre ne pousse. Non, je n'aurai pas cette chance ? allez, qui ne tente rien n'a rien, je monte, je monte et le voici, dans la fissures la plus haute de ce rocher on le distingue à peine, le lézard de Bedriaga - Archaeolacerta bedriagae. C'est la seule et unique espèce de ce genre, et on ne la retrouve qu'en Corse et en Sardaigne, où elle est assez rare est cantonnée en altitude. Cette espèce est également protégée au niveau national et inscrite en Annexe IV de la Directive Habitat.

Herpeto-Corse 6483.1Herpeto-Corse 6467.1

Herpeto-Corse 6466Herpeto-Corse 6518.1Herpeto-Corse 6440.1

J'ai eu la chance d'observer 3 individus, tous de la sous-espèce nominale, la seule présente en Corse. Il existe 3 autres sous-espèces en Sardaigne.

Herpeto-Corse 6459.1

Herpeto-Corse 6439.1Herpeto-Corse 6424.1

Ce lézard est magnifique avec ses couleurs verdatres. Il est plus gros que le tyrrhénien, atteignant 28 centimètres de longueur totale. 

Quelle chance !!! une belle journée pour un herpétologue. Mais comme tous les jours l'orage arrive. Je retourne à ma voiture et m'y enferme deux bonnes heures pour une sieste nécessaire après plusieurs jours à vivre la nuit et dormir le jour.

Une fois l'averse terminée, je me réveille tranquillement et repars, une amie m'a signalé un coin où je peux voir la couleuvre à collier Corse, un rêve pour moi, un de mes objectifs en venant en Corse.

Je redémarre, descends de l'autre côté du col dans une superbe forêt. Je passe un petit pont, encore un peu endormi. Mais, suis-je bête ? un pont... c'est un torrent de montagne assurément ! et qui dit torrent, dit amphibiens... marche arrière et je me gare.

Herpeto-Corse 6577.1

Il est magnifique ce petit ruisseau, l'eau est belle, fraiche et transparente, ça promet !

Herpeto-Corse 6575

Je commence à chercher des yeux, soulève 3 pierres et trouve un amphibien ! Vous le voyez sur la photo ci dessus ?

Je regarde.... non quand même pas ? je vérifie... c'est bien ça, le Discoglosse Corse - Discoglossus montalentii. Lui, c'est un pur endémique, on ne le trouve qu'en Corse, nulle part ailleurs dans le monde. Il est logiquement protégé intégralement par la Loi française et inscrit aux Annexes II et IV de la Directive Habitat. Il est classé Vulnérable à l'échelle mondiale par l'UICN et Quasi menacé en France.

Herpeto-Corse 6587

Le critère le plus fiable pour le différencier du Discoglosse sarde, c'est la longueur des pattes postérieures. Lorsque l'on déplie sa patte arrière, le talon dépasse largement le museau, alors que chez le Discoglosse sarde, celui ci n'arrive qu'au niveau de l'oeil.Herpeto-Corse 6547.1

Je ne pensais vraiment pas le voir celui là^^.Herpeto-Corse 6552.1Herpeto-Corse 6560

Et puis... moins de 10 mètres plus loin... une vasque. Je jubille encore de ma découverte, enfin de mes découvertes du jour et suis pressé de partir chercher la couleuvre à collier Corse mais cette vasque... elle m'attire.

Lorsque je faisais mon apprentissage dans les Pyrénées j'ai fait des sorties avec Jordi Estèbe qui réalisait son stage au Parc National des Pyrénées sur le Calotriton. Et il me disait que c'était dans les vasques qu'on les trouvait le plus facilement... alors cette vasque... il fallait que j'aille la voir (je te jure que c'est vrai Jordi ). Je m'avance.. non, je ne rêve pas, cette journée est réellement magique. Il est là, l'Euprocte de Corse !!! Euproctus montanus.

Je m'approche pour le photographier et il part, trop vite.

On ne me croira jamais... j'enlève mes chaussures.. tant pis c'est froid, et je remonte le ruisseau. J'en vois un autre qui repart aussitôt, je redescends le ruisseau à l'opposé... raté. Il faut me mettre en route si je veux espérer voir la couleuvre à collier Corse.

Je retourne au bord de la vasque... il est là, photogénique cette fois ci ! Quelques minutes de bonheur vous vous en doutez. Le voici donc !

 Herpeto-Corse 6609.1Herpeto-Corse 6602.1

Il est quasi menacé en France, protégé à l'échelle nationale évidemment et inscrit à l'Annexe IV de la Directive Habitats. Herpeto-Corse 6617.1Herpeto-Corse 6627.1

Je me remets en route, un vrai rallye pour rejoindre le spot que m'avait indiqué Manon. Plusieurs heures de route qui serpentent, dans la bonne direction puisque je dois être à l'Île Rousse le lendemain pour mon bateau. J'arrive quand le soleil se couche, cours aussi vite que je peux sur une bonne distance et arrive enfin sur place. Un petit barrage sur un ruisseau, ce n'est pas assuré comme toujours mais j'ai des chances de trouver ce que je cherche.

Herpeto-Corse 6745.1Herpeto-Corse 6749.1

Je peux presque souffler, mais qu'est-ce qu'il fait chaud après un sprint^^. ça donne envie de se baigner mais je dors dehors cette nuit donc on va éviter^^. Je cherche un peu...

Herpeto-Corse 6714.1

Tadam ! La voici, la couleuvre à collier Corse - Natrix natrix corsa !

Une belle femelle de plus d'un mètre, je n'osais pas espérer aussi beau.

Herpeto-Corse 6705.1Herpeto-Corse 6699.1Herpeto-Corse 6689.1Herpeto-Corse 6671.1

Elle s'en va, et cette fois ci c'est un mâle, logiquement plus petit, que j'observe.

Herpeto-Corse 6738.1Herpeto-Corse 6730.1

Cette sous-espèce est inscrite à l'Annexe IV de la Directive Habitat et protégée au niveau national ! C'est l'une des 5 sous-espèces validées, d'autres sont encore étudiées puisque probablement sous-espèces sans que ça n'ait été confirmé pour l'instant.

Et puis le joker de la journée, pour que le rêve continue, ce n'est pas une endémique, ni une sous-espèce, simplement une population isolée (du moins dans l'état actuel des connaissances) mais c'est un réel plaisir de l'observer ainsi, la Cistude d'Europe - Emys orbicularis.

Herpeto-Corse 6642.1Herpeto-Corse 6750.1

8 individus observés en quelques minutes en train de nager paisiblement devant moi. Je m'assois quelques temps pour les photographier au niveau de l'eau, elles s'approchent de moi....

Herpeto-Corse 6759.1

On en trouve encore autour de chez moi, dans le Gers, mais une observation comme ça, ce n'est vraiment pas courant ! Elle, elle est aussi protégée en France et inscrite aux Annexes II et IV de la Directive Habitat.

Herpeto-Corse 6761.1Herpeto-Corse 6793.1

Tiens, le dernier stade de têtard d'une espèce de grenouille verte...

Herpeto-Corse 6744.1

et voici l'adulte, encore une nouvelle espèce pour moi. Quelle journée^^.

Voici la grenouille de Berger - Rana bergeri.  Elle est inscrite à l'Annexe IV de la Directive Habitat mais par défaut, puisque lors de la création de cette Directive on pensait encore que cette espèce n'était qu'une population de grenouille de Lessona.

Son statut en Corse est contesté puisqu'on la retrouve en Italie sauf en Sardaigne, et que la plupart des espèces Corses se retrouvent en Sardaigne... on suppose donc à l'heure actuelle qu'il s'agit d'une espèce introduite par l'Homme.

Herpeto-Corse 6783.1Herpeto-Corse 6787.1

Allez, je rentre à la voiture, croise une tarente de Maurétanie (mais bon j'en ai vu assez comme ça pour le boulot en cherchant les hémidactyles alors je ne traine pas) et je reprends la route. Vue l'heure tardive, il n'y a qu'à Calvi que je trouverai quelque chose à manger, et vu la journée, j'ai bien mérité un petit restaurant^^.

Mais la journée n'est pas finie, je suis très attentif à la moindre bête qui traverserait la route. Je finis par voir une petite grenouille qui saute devant moi. Je m'arrête (assez précipitemment et sur le premier parking que je vois^^), reviens sur mes pas, cherche un peu et finis par la trouver. C'est bien ce que je croyais voir, encore une espèce que je n'avais jamais vue, cette journée n'en finit pas. Cette fois-ci, c'est la rainette sarde - Hyla sarda. Encore une fois c'est une espèce endémique de Corse et de Sardaigne.

Herpeto-Corse 6796.1Herpeto-Corse 6798.1

Elle aussi est protégée au niveau national et inscrite à l'Annexe IV de la Directive Habitat.

Petit restaurant à Calvi donc, puis je vais me garer sur un parking près du désert des Agriates pour dormir quelques courtes heures. J'espère y voir quelques reptiles le lendemain avant de prendre le bateau en début d'après-midi.

Je me retrouve dans une belle zone humide bordée de parcelles beaucoup plus sèches où j'observe le lézard des ruines, aussi appelé lézard sicilien - Podarcis siculus. Comme presque toutes les espèces précédentes (ça deviendrait presque normal^^) il est protégé au niveau national et inscrit dans l'Annexe IV de la Directive Habitats.

Herpeto-Corse 6807.1

Il est initialement présent en Italie mais introduit en Corse.

Herpeto-Corse 6835.1Herpeto-Corse 6811.1ça sera la photo de la fin. Cette zone humide était trop belle, il faisait trop chaud. Après m'être laissé émerveiller par le ballet des hirondelles rousselines et des guêpiers d'Europe qui passaient juste au dessus de moi, je suis tombé sur une plage du genre paradisiaque. Je n'ai pas pu résister à l'appel des poissons. Masque, tuba et plouf, voici comment finir en beauté un magnifique petit voyage. L'eau est bonne, les poissons nombreux et multicolores, partout de la posidonie et une côte rocheuse découpée avec de petites grottes, c'est parfait ! ça a du bon les bénévolats quand même, ça permet de découvrir de nouveaux coins et il reste toujours un peu de temps après pour se faire plaisir. C'est d'ailleurs comme ça que je me suis retrouvé adhérent des Groupes Chiroptères de Midi-Pyrénées, de Languedoc Roussillon, de Provence Alpes Côte d'Azur et de Corse la même année^^.

Allez je file me coucher, je devrais déjà être dans les Pyrénées mais j'ai été retardé par 6 kg de cèpes qui voulaient être mis en bocaux. Demain matin direction les plus belles montagnes pour 3 jours de randonnée et d'affûts avant, si la météo le permet, un baptême de l'air en parapente.

C'était le dernier article de ma virée en Corse, il reste encore beaucoup de photos dans mes archives à vous proposer, d'abord les oiseaux en soins dans les Cévennes, puis ma virée en Bretagne la semaine dernière, avec les menhirs et dolmens de Carnac, puis la sortie en mer de samedi dernier lors du festival birdfair de la LPO (je laisse la surprise du détail des obs^^), les édelweiss des Pyrénées, le Parc National des Calanques, celui du Mercantour... beaucoup de travail encore pour trier tout ça^^, sans compter les photos à venir.

 

à bientôt !

Commenter cet article

Steph povie 25/11/2013 00:04

Ce serait quoi. (À l'oeil ) la différence entre les Rainettes corses et les rainettes méridionales "normales" ? Et pour les Natrix natrix, même question.

tytothomas 01/12/2013 16:46



Désolé pour le temps de réponse. En me basant sur le guide parthénope il y a confusion possible entre la rainette sarde et la rainette verte à l'oeil (bon le chant est vraiment différent). Après
ce qui est bien avec ces espèces c'est que LE critère c'est l'aire de répartition, même pas besoin de se poser des questions^^.
Pour la couleuvre à collier corse elle a quand même un dessin particulier, bien marqué, que n'a pas la notre, mais c'est juste une sous-espèce ;)



Jordi 26/09/2013 18:59

Et bien ça c'est de la journée, j'avais déjà eu le récit oral mais avec les photos c'est encore mieux!!! D'ailleurs il y en a pas mal qui sont vraiment chouettes, l'objectif macro n'y est pas
étranger.

Merci pour le clin d'oeil sur l'Euprocte ;)

A+++ Thomas!