Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Dans l'intimité de la plus belle de toutes

Publié le par tytothomas

7

Quand on l'aime, quand on la connait, qu'on sait l'approcher au moment où on ne la dérangera pas, elle nous ignore complêtement et nous offre de beaux moments de vie. La qualité des photos n'est malheureusement pas toujours au niveau de la qualité de l'observation... Vous vous doutez bien de quelle espèce je parle, c'est encore et toujours l'effraie des clochers - Tyto alba.

Je l'avais repérée au printemps, le 7 avril je commençais à me demander sérieusement si elle ne nichait pas dans un arbre dans lequel je la voyais souvent.arbreffraie.jpgEh oui, elle qui niche toujours dans les clochers et les églises s'est offert le luxe d'un retour aux sources, à la nature, elle s'est installée dans un énorme trou au milieu de ce vieux tilleul.

Comme pour l'article fait sur le martin-pécheur d'Europe fait il y a quelques années déjà, je remet les photos dans un ordre logique, bien que l'accouplement observé cette nuit soit en prévision d'une seconde ponte.

10-copie-1

Voici pour commencer le mâle, reconnaissable à son superbe plumage

fem

Puis la femelle le temps d'une petite sieste.

11-copie-1

Voici nos tourtereaux réunis

1--2-.jpg

et après les papouilles, forcément ça devait arriver...

effr

Voici donc l'accouplement.

6

J'ai attendu longtemps avant de faire un vrai long affut à proximité du nid, afin de ne pas risquer de faire échouer la reproduction. Maintenant que les petits ont grandit, je peux m'offrir un peu plus de liberté de ce côté là, en restant extrémement méfiant.

9

Et voilà le résultat, un beau petit jeune en duvet !

10

C'est toujours amusant de les voir pivoter la tête dans tous les sens. Contrairement à nous ils ont les yeux fixes, ils compensent donc avec une extraordinaire souplesse du cou et peuvent ainsi tourner la tête à 270°, essayez donc de regarder derrière votre épaule gauche en ayant tourné la tête vers la droite, vous comprendrez à quel point elle est souple. Je pense qu'il n'y a que 3 petits dans cette nichée, je vérifierai vendredi (demain et après demain je retourne à la capture de chiros, d'ailleurs hier 2 barbastelles, 4 pipistrelles communes et 2 murins à moustache).

La seconde, au plumage plus roux, presque guttata.

1-copie-1.jpg

Et puis l'aîné qui a un plumage presque adulte.

3

5

Il lui reste quand même un peu de duvet à la base des pattes.

Le décallage entre les naissance est parfois important chez l'effraie.

11

Et les adultes partent chasser et reviennent régulièrement nourrir leur progéniture.

12

Raté, mais on voit bien les serres sur celle là.

13

8

Et voilà ! bientôt des effraies volantes en plus, n'oubliez pas de lever le pied la collision avec les voitures est leur premier facteur de mortalité.

 

à bientôt !

Commenter cet article